R
B
A
Rwanda Broadcasting Agency
      

 

Vol No: 896 [ 22 Aug - 25 Aug 2011 ]   Archives 
L'AVENIR DE L'AFRIQUE APPARTIENT A LA JEUNE GENERATION
LA REDACTION

L’Afrique, particulièrement subsaharienne,  se trouve dans une situation peu confortable au niveau du développement. Le leadership au pouvoir  est en voie d’atteindre  le troisième âge ; aussi faut-il que les jeunes intellectuels songent à assurer la relève.

Le continent africain héberge la population  la plus pauvre du monde mais dont les méninges sont parfois très valeureuses  et  sollicitées par les pays de l’Occident  qui leur proposent de bonnes conditions de vie.

Cependant, cette fuite des cerveaux ou «brain drain» est organisée au détriment de la population africaine qui se voit ainsi priver de ses meilleurs fils et filles ayant les capacités de les tirer du gouffre de la pauvreté.

Par ailleurs, ceux qui ont la bonne volonté de travailler au profit de leur pays ne trouvent pas toujours les conditions souhaitées en vue de se lancer corps et âme dans les activités de développement, par manque d’un leadership capable de mobiliser toutes les synergies pour changer définitivement la face de l’Afrique.

Quelle que soit la conjoncture, politique ou économique, la jeune génération africaine doit prendre conscience que l’avenir du continent lui appartient. Elle devrait se montrer préoccuper par le sort de la population la moins avancée du monde et se lancer dans l’entreprenariat afin d’améliorer ses conditions de vie.

Ils sont les leaders de demain et ne peuvent pas se dérober de cette lourde responsabilité qui les attend. Ils devraient se préparer à occuper les rênes du pouvoir.

Les universités africaines, voire des autres pays du monde, leur donnent le savoir nécessaire pour jouer leur rôle pour un coût onéreux. Il serait convenable que les jeunes africains se mettent à la disposition de leurs pays par solidarité mais également par patriotisme car s’ils décident à léguer leurs responsabilités à d’autres qui n’en ont pas la capacité, l’Afrique sera condamnée à demeurer dans la misère.

Ibitekerezo

    Igitekerezo cyawe kuri iyi nkuru